Censures Postales 14-18

Retour



Poilus dans les tranchées©Poilus.expo.

Suite au décret du gouvernement français du 5 août 1914, la presse fut la première a être censuré afin de surveiller les informations militaires et diplomatique pouvant être divulguées .

Le service de censure étant mis en place le 30 juillet 1914 , 3 jours avant la mobilisation générale. Ce n’est qu’à partir de Novembre 1915 que le contrôle postal voit le jour, il a pour but de veiller au moral des troupes (connaître leurs besoins ) et de censurer leurs correspondances.

En fait, le but principal de la censure militaire n’est pas vraiment de débusquer les espions qui utilisent en général d’autres moyens de communication plus rapides . Elle sert surtout à éviter que les doutes des soldats n’atteignent la population civile et inversement.


Censure, secret et opinion en France de 1914 à 1919.

Le Parcours du Combattant de la Guerre 14-18

En août 1914, toute la correspondance à destination des mobilisés devait être acheminée vers le dépôt de leur corps d’armée. En effet, le public ignorait si leur correspondant était encore en casernement où au front.

Le courrier était donc trié une première fois. A destination de l’Armée, il prenait le chemin de la gare de rassemblement qui recevait toute la correspondance d’un même corps. Puis il était envoyé directement vers le bureau central militaire.

Le bureau central militaire faisait le tri des plis reçus des gares de rassemblement et les acheminait vers les bureaux frontières. Ces derniers se trouvaient à l’interface entre l’administration postale civile et militaire.

Un nouveau tri était alors effectué selon l’ordre du jour des batailles et le courrier était enfin acheminé vers les bureaux payeurs qui devinrent les secteurs postaux le 15 décembre 1914.