Le Camp de Barcarès

Retour


Camp du Barcarès©photo Coll.Guisset.

Le Camp du Barcarès fut établi à même le sable en février 1939, entre le Grau-Saint-Agne et le Lido, au nord de la commune. Par la suite, les baraquements furent édifiées par deux pelotons de gardes mobiles rejoints rapidement par 250 réfugiés espagnols et par un nombre important de membres des Brigades Internationales qui seront transférés au CAMP DE GURS le 20 avril 1939.

Comme dans les autres camps du Roussillon, les conditions de vie y seront des plus précaires : pas d’eau courante, alimentation insuffisante, propagation de nombreuses maladies : dysenterie, typhoïde, tuberculose et paludisme.

Réfugiés Espagnols en 1939 ( source inconnu-crédit photo DR )

Le CAMP DU BARCARES était placé sous la direction du Général MENARD et la garde assurée par des militaires français. Sur le plan administratif, il dépendait de l’autorité préfectorale chargée d’en assurer l’entretien et le ravitaillement.

A partir de septembre 1939, 30 000 Juifs étrangers avaient été incorporés dans l’armée française, soit dans les régiments de marche des engagés volontaires composés d’au moins 30 % de Juifs, soit dans la Légion Etrangère ou dans les armées polonaise et tchèque en France.

Après l’armistice, ils furent démobilisés, internés ou enrôlés d’office dans les GROUPEMENTS DE TRAVAILLEURS ETRANGERS (G.T.E.) institués le 27 septembre 1940.

Image du camp le 03 Avril 1939 ( Robert Capa © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration )

Lettre en date du 19 Mars 1940, affranchissement à l’aide d’un 90c surchargé « F » émis spécialement à l’attention des réfugiés espagnols. ( Documents présenté © IVAN CACITTI )

 

La présence du 2ème et 3ème régiment de Marche de Volontaires Etrangers est attesté par ces courriers :

Carte postale du CAMP DU BARCARES du 21-12-1939 pour PARIS.
2E REGIMENT DE MARCHE DE VOLONTAIRES ETRANGERS ( Document © APRA-ASSO )

Lettre du CAMP DU BARCARES du 23-3-1940 pour LYON.
3ème REGIMENT DE MARCHE DES ENGAGES VOLONTAIRES ETRANGERS ( Document © APRA-ASSO )

 

Présentation : Camp du Barcarès