Services du Travail Obligatoire en France

Retour


Le STO en Belgique-Le STO en Norvège-Le STO en Italie


Dès le début de la Guerre, la population allemande étant enrôlée dans la Wehrmacht, les usines tournent au ralenties où sont arrêtées. L’Allemagne demande donc à tous les pays occupés de lui fournir de la main d’oeuvre afin de contribuer à l’effort de Guerre.

Basé dans un premier temps sur le volontariat, devant la demande accrue allemande, le pouvoir de Vichy crée le 20 Mars 1942  " le Service de la main d’oeuvre française en Allemagne " dirigé par Gaston Bruneton.

( Journal des Débats Politiques et Littéraires 03 Août 1942- source Gallica.bnf.fr )

 

Communiqué du Ministère de la Production Industrielle et de la Communication en date du 10 Août 1942 :

( Journal de Débats Politiques et Littéraires 10 Août 1942- source Gallica.bnf.fr )

Carte envoyé de Berlin par un ouvrier en date du 15 Août 1942 à destination de Saint-Etienne, bande de l’ABP Frankfurt expliquant le principe de la double lettre. (Document présenté © Jean Specht.

Une première loi en date du 04 Septembre 1942 instaure la réquisition des travailleurs. Devant l’ampleur de la tâche institué par la loi du 04 Septembre, une seconde loi est promulgué le 16 Février 1943 instaurant le " Service Obligatoire du Travail ".

 

Par note du 20 Avril 1943 relative aux courriers des travailleurs français en Allemagne, on observe une restriction pour l’envoi de lettre recommandé, lettre exprès ou par avion à destination de la zone Sud. A partir de la notification les courriers seront renvoyés par l’ABP de Frankfurt/Main avec apposition de vignette explicative.

Courrier en recommandé envoyé de Schwenningen à destination de Cunhlat en date du 26 Septembre 1943, étiquette de retour de l’ABP de Frankfurt. ( Document présenté © Jean Specht )

Courrier en recommandé envoyé de Weiden à destination de Perpignan en date du 12 Décembre 1943, étiquette de retour de l’ABP Frankfurt et bande de censure. ( Document présenté © Jean Specht ).

Il est très difficile de différencier les courriers provenant :

Sans avoir des renseignements précis sur l’enveloppe ou dans la lettre écrite, il est parfois nécessaire de recouper plusieurs courriers pour avoir une certitude.

Lettre parti de Lambersart en date du 28/06/44 à destination de Gérard Nuytten, Travailleur Libre à Böhlitz-Ehrenberg, passé par L’ABP de Frankfurt / Main.

Lettre parti de Böhlitz-Ehrenberg en date du 05/06/44 à destination du « Comité d’Assistance aux prisonniers de Guerre » de Lambersart. L’expéditeur est Gérard Nuytten, et en lisant la carte, on s’aperçoit que celui çi est un ancien " Prisonniers de Guerre devenu Travailleurs Libres ".

 

Note du 16 Mars 1944 relative à l’affranchissement des correspondances à destination de l’étranger.

Haut de Page


Le STO en Belgique-Le STO en Norvège-Le STO en Italie